CONTACT

Un avis ou une question sur notre expédition? On se fera un plaisir de te répondre et de partager avec toi. Tu peux également nous joindre sur Facebook et sur Instagram.

-

If you have any question or feedback, we would love to hear from you. You can also reach us on Facebook and Instagram.

           

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

TOP 10 CANADA - FR

TOP 10 CANADA

Elise Ghaye

MONTRÉAL QUÉBEC

 
Montréal

CE QU’ON A AIMÉ : retourner en été dans cette magnifique ville où nous avons habité pendant plusieurs mois. Il y a tellement de festivals et d’activités culturelles durant cette période de l’année qu’il vous faudra faire des choix (parfois difficiles).

CE QU’ON A MOINS AIMÉ : première expérience en van dans une grande ville en Amérique du Nord. Heureusement nous avons eu la chance de pouvoir stationner notre véhicule chez des amis pendant toute la durée de notre séjour.

CE QU’ON VOUS CONSEILLE : visitez la ville en vélo, surtout en été. Le réseau routier rectiligne typique des villes nord-américaines facilitera votre orientation dans la métropole. Si vous désirez effectuer une visite guidée de Montréal sans avoir à débourser un dollar, contactez “Montréal Greeters” - un réseau bénévole de guides locaux.

 

CHUTES DU NIAGARA ONTARIO

 

CE QU’ON A AIMÉ : ce ne sont pas les chutes les plus célèbres du monde pour rien. Pouvoir s’en approcher si près et si facilement est assez extraordinaire et sa parfaite silhouette de fer à cheval que l’on peut admirer depuis les airs l’est tout autant.

CE QU’ON A MOINS AIMÉ : victime de son succès, le site est envahi par des milliers de visiteurs 365 jours par an. Aux alentours, oubliez la nature et le chant des oiseaux. La ville éponyme jouxtant les chutes n’est qu’un grand lunapark où s’entassent les bus prêts à déverser leur flot journalier de touristes.

CE QU’ON VOUS CONSEILLE : levez-vous tôt, très tôt. Nous sommes arrivés sur le site des chutes un peu avant 6h du matin et nous avons eu la chance de contempler un des endroits les plus photographiés de la planète rien que pour nous.

Chutes du Niagara
 

PARC PROVINCIAL D'ALGONQUIN ONTARIO

 
Parc Provincial Algonquin

CE QU’ON A AIMÉ : un trip guidé en canoë pour découvrir un des plus beaux parcs de l’Est du Canada est vraiment une expérience inoubliable. Glisser sur l’eau au petit matin dans un environnement brumeux et observer un orignal se nourrir de très près est une chose qui restera gravée dans votre mémoire, croyez-nous.

CE QU’ON A MOINS AIMÉ : les moustiques. Dans un parc qui comporte des milliers de lacs, leur nombre est inversement proportionnel à leur taille. Si nous avons heureusement évité la saison des mouches noires, les nombreuses piqûres, elles, étaient bien présentes un peu partout sur notre corps.

CE QU’ON VOUS CONSEILLE : l’autoroute 60 qui traverse le Sud du parc est souvent très fréquentée et tous les accès aux lacs remplis de campeurs/randonneurs/kayakistes. Pour une expérience authentique, loin des foules, préférez le Nord-Ouest du parc et optez pour une aventure en canoë avec un guide (nous n’avons croisé qu’un autre groupe en 4 jours). Nous sommes partis avec Voyageur Quest et nous les recommandons chaudement.

> Trip en canoë avec VOYAGEUR QUEST

 

PARC PROVINCIAL DE SLEEPING GIANT ONTARIO

 

CE QU’ON A AIMÉ : situé à l'écart des grandes métropoles canadiennes, ce parc est plus méconnu du grand public et donc relativement préservé du va-et-vient des hordes de selfie sticks. Il n’en n’est pas moins magnifique et si vous avez le courage et les jambes pour grimper au sommet du géant endormi (notre plus grande randonnée au Canada avec un dénivelé assez important) vous ne le regretterez pas.

CE QU’ON A MOINS AIMÉ : l’inconvénient d’une faible affluence est que le gouvernement alloue moins de moyens à la conservation du parc. Au début nous étions plutôt enthousiastes à l’idée de voir moins de panneaux d’orientation que d’habitude. Après plusieurs allers-retours et deux bonnes heures à chercher notre chemin au sommet nous l'étions un peu moins.

CE QU’ON VOUS CONSEILLE : emportez une boussole, plusieurs bouteilles d’eau et partez de bonne heure.

Sleeping Giant
 

PARC NATIONAL DE RIDING MOUNTAIN MANITOBA

 
Riding Mountain

CE QU’ON A AIMÉ : observer de très près le seigneur des plaines d’Amérique du Nord. Évoluant en semi-liberté (dans un enclos faisant plusieurs kilomètres carrés) un troupeau de bisons sillonne le parc à la recherche d’une herbe supposée plus verte qu’ailleurs. Ici pas de cloison vitrée entre vous et ces immenses ruminants. Vous pénétrez sur leur territoire dans votre véhicule et espérez en ressortir entier, avec vos 4 roues.

CE QU’ON (ÉLISE) A MOINS AIMÉ : ce qui est fascinant pour l’un peut être effrayant pour un autre. Une rencontre avec ces imposantes boules de poils bourrées de testostérone au milieu de nulle part, sur un sentier à sens unique (demi-tour interdit), sans aucun service, c’est stressant mais ça passe. Par contre quand les deux gros mâles du troupeau se disputent pour savoir qui a les plus grosses cornes juste à côté de votre véhicule et que les autres bisons spectateurs bloquent la route, ça devient plus compliqué.

CE QU’ON VOUS CONSEILLE : en aucun cas ne sortez de votre véhicule pour prendre un selfie avec un bison. La vache qui rit peut se montrer irritable quand on marche sur ses plates-bandes.

 

SANDCASTLES SASKATCHEWAN

 

CE QU’ON A AIMÉ : une chasse au trésor pour arriver à l’un de nos coups de cœur du Canada. Absent de tous les guides que nous avons consultés sur le pays (on a finalement trouvé cet endroit au gré de nos errances sur internet), ces formations rocheuses portant le doux nom de Châteaux de Sable se trouvent sur une propriété privée mise à disposition par le détenteur de ce véritable joyau. Elles proposent un contraste saisissant avec l’interminable sentier que vous emprunterez et qui serpente au milieu des champs à perte de vue.

CE QU’ON A MOINS AIMÉ : l’absence de vendeur de glaces et les cactus en trop grand nombre aux alentours. On rigole bien sûr, c'était parfait.

CE QU’ON VOUS CONSEILLE : arrêtez-vous à la pompe à essence du village de Beechy et demandez votre carte au trésor pour atteindre les Châteaux de Sable (en cherchant un peu vous trouverez une copie du plan fait à la main sur internet, mais c’est moins drôle). Pour les éventuels campeurs, nous vous recommandons de bien accrocher votre tente car à la tombée du jour, le vent se lève.

Sandcastles
 

PARC NATIONAL DE WATERTON LAKES ALBERTA

 
Waterton Lakes

CE QU’ON A AIMÉ : le plus petit parc des Rocheuses canadiennes mais certainement pas le moins beau. Cette région où les prairies rencontrent abruptement les montagnes est simplement incroyable et nettement moins touristique que les autres parcs plus au Nord.

CE QU’ON A MOINS AIMÉ : le nombre important de feux de forêts aux alentours rendant la visibilité vraiment mauvaise par moment.

CE QU’ON VOUS CONSEILLE : s’y rendre à la fin de l’été. Les ours noirs descendent de leurs hauteurs pour se nourrir de baies qui abondent dans la vallée afin de faire leurs réserves pour l’hiver. En un peu plus de 48h nous avons pu en observer une douzaine et de très près. Si vous êtes friands de randonnées avec des vues magnifiques, optez pour le Crypt Lake Trail. Une marche avec un fort dénivelé considérée par National Geographic comme une des plus belles au monde (munissez-vous d’un “bear-spray” que vous pouvez acheter sur place).

 

PARC NATIONAL DE BANFF ALBERTA

 

CE QU’ON A AIMÉ : la neige qui a rendu cette région touristique difficile d'accès durant notre séjour et qui du coup nous a permis d’avoir ces splendides paysages rien que pour nous.

CE QU’ON A MOINS AIMÉ : la neige qui nous a empêché de faire plusieurs randonnées pour des raisons de sécurité et qui a sérieusement compliqué notre vie au quotidien dans le van.

CE QU’ON VOUS CONSEILLE : évitez de vous y rendre en été. La région est surpeuplée de touristes nippons armés de leurs Canon. Préférez l'automne et ses couleurs qui vous laisseront sans voix.

Banff
 

PARC NATIONAL DE JASPER    ALBERTA

 
Jasper

CE QU’ON A AIMÉ : arpenter les 232 kilomètres de la Icefield Parkway avec ses paysages plus incroyables les uns que les autres. Sans aucun doute la plus belle route que nous avons empruntée jusqu’ici.

CE QU’ON A MOINS AIMÉ : notre chauffage, qui a décidé de ne plus fonctionner quand le thermomètre nous indiquait des températures négatives. Un excellent timing ...

CE QU’ON VOUS CONSEILLE : ne respectez pas les limitations de vitesse. Roulez bien plus lentement qu’indiqué car vous ne voulez quitter cet endroit pour rien au monde.

 

L'îLE DE VANCOUVER COLOMBIE-BRITANNIQUE

 

CE QU’ON A AIMÉ : à peine plus grande que la Belgique, l'île abrite des centaines de kilomètres carrés de forêt tempérée humide. Une destination de rêve pour les amoureux d’activités en plein air. Nous avons opté pour une aventure en kayak de plusieurs jours à la recherche d’orques et de baleines.

CE QU’ON A MOINS AIMÉ : le mot humide. Il nous rappelle trop la Belgique (l’Île de Vancouver est l’endroit en Amérique du Nord qui reçoit les précipitations les plus élevées).

CE QU’ON VOUS CONSEILLE : emportez des vêtements imperméables ou n’allez jamais au Canada. Surtout pas en automne, il pleut tout le temps, les feuilles sont jaunes et c’est moche. Ce n'est vraiment pas dingue comme pays et les gens ne sont pas super-accueillants.

> Trip en kayak avec Grey Wolf Expedition

Vancouver Island

 

Pour avoir une idée plus complète de notre itinéraire au Canada, c'est par ICI que ça se passe !